Derniers commentaires

...

24/11/2018 @ 10:43:41
par VIGIE


...

05/11/2018 @ 08:50:43
par VIGIE


Monsieur Rollat Veuillez agréer mes excuses pour ...

20/07/2018 @ 11:57:51
par arnoud


Son \"TOUR\" ...

12/04/2018 @ 07:43:22
par VIGIE


...

01/01/2018 @ 18:32:21
par VIGIE


Calendrier

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 10

rss Syndication

Liens

    Christian Rollat vous informe sur le réponse d'EMMANUEL MACRON faite à Eric Viot sur le sort réservé aux fusillés pour l'exemple



    Le nouveau chef de cabinet du Président de la République a mis deux mois pour répondre par un polycopié à notre ami Eric ... dont pour l'heure je ne fais aucun commentaire sur ce style archi connu concernant la réponse  "bâteau" du jeune chef de cabinet promu inopinément  (*) qui a retrouvé un brouillon ... Ce qui est un signe du peu de considération envers les familles concernées par ces drames affreux.  J'ai par contre,  répondu sur FACE BOOK aux allusions complétement déplacées en pareil cas d'un courtisan qui a quelques soucis de positionnement avec le nouveau Président. Je complète cette info par le commentaire de mon ami Daniel Lanvin qui a tenu à faire lui sur cette lettre, un commentaire pertinent, que j'approuve évidemment. 

    (*) L'arme au pied,  j'attends de voir quel chemin  prendra la commission nationale de Défense pour 2018 où la question de la réhabilitation de Chapelant est  inscrite à l'ordre du jour du  13 décembre 2017. 



     

    Mon ami Daniel Lanvin a fait un commentaire pertinent sur le blog d'Eric Viot qu'il a signé Vigie ci-dessous:




    11/12/2017 09:45  

     

     

    Je réagis à la lecture de la réponse apportée récemment par le niveau le plus élevé de l'Etat à Eric VIOT. Lui comme tant d'autres, historiens ou militants, intéressés et spécialistes de la tragique destinée d'environ 1 millier de soldats français fusillés sur ordre par les balles de leurs compagnons de combats, s'ils souhaitaient constater qu'un jour enfin, la France en réhabilite la majorité, si ce n'est la totalité, comme d'autres nations l'ont décidé chez elles en faveur des malheureuses victimes d'un accès d'autoritarisme et de folie du pouvoir de l'époque, en sont réduits à constater avec moi, 1 siècle après, sur ce sujet, que le CHANGEMENT n'est pas pour demain et qu'AVANCER ne se résout pas à "patiner sur place", et que "faire semblant ne marche pas " ! 
    J'estime de mon niveau de simple citoyen patriote, né le jour de la fête nationale française en 1944, dont les 2 grands-pères combattirent en 14-18 et en sortirent vivants, dont le père non mobilisé en 1940 fut embarqué manu-militari en Allemagne au titre du STO et en revint marqué, que nos gouvernants successifs n'ont pas assumé le rôle qui leur revenait de réhabiliter dans leur honneur les malheureuses victimes du siècle dernier.
    Je crois aujourd'hui qu'il est plus qu'urgent que le Sous-Lieutenant CHAPELANT injustement condamné à être fusillé aux Loges à BEUVRAIGNES 80 le 11.10.1914 mérite d'être réhabilité avec quelques centaines d'autres victimes qui le méritent aussi. Sa reconnaissance officielle en 2012 "d'être Mort Pour La France" fut une décision inachevée. Pour moi, l'inaction déployée par l'ultime décideur actuel sur ce dossier reste assimilable à une vile indifférence si ce n'est à un vulgaire mépris de sa part. Corrélativement à ce qui a été fait antérieurement par ses prédécesseurs, les citoyens avertis et attentifs, et il y en a heureusement, espèrent que le Bon Sens et la Raison l'emporteront, BIENTOT ! 

     

     

    Mes commentaires aux commentaires ...

    Christian Rollat : Bonsoir Eric je viens de lire et à vrai dire dans le contexte on pourrait dire tel père tel fils... Alors je ne désarme pas en ce qui me concerne et tu ne l'ignores pas surtout dans le contexte du rapport d'Antoine Prost conçu à bon escient pour ne rien faire mais qui le moment venu et qui est proche, j'utiliserais point par point avec ce qu'il prescrit et comme je te l'ai dit si besoin je renverserai la gamelle... On continue Eric ... et on se tient au courant.

     · 8 décembre, 20:07 · Modifié

    Nicolas Offenstadt C'est une très juste réponse, manifestement le rédacteur a bien étudié le dossier. Et surtout la conclusion, qui me semble à la différence de vous, la plus importante est la reconnaissance de la place des fusillés "dans la mémoire nationale". C'est bien plus fort et durable qu'une réhabilitation "juridique" sans queue ni tête.


    Christian Rollat
     A un an de la fin des commémorations de la Grande Guerre une ou des réhabilitations juridiques n'étaient plus possibles au regard du rapport d'Antoine Prost conçu dans 99% des cas pour ne rien faire.... La reconnaissance des fusillés dans la mémoire nationale ne remplacera jamais pas la réhabilitation juridique du cas par cas qui aurait permis justement de reconnaître la responsabilité individuelle et nominative des officiers supérieurs coupables de conseils de guerre bidons et ça monsieur vous le savez aussi bien que moi. Dire : "Et ça c'est bien plus fort" et louable comme de vouloir noyer le poisson avec une salle réservée aux Invalides pour les Fusillés pour l'exemple qui ne sert qu'à endormir les Français et permettre de passer à autre chose. Il faut arrêter de prendre les Français et les familles des descendants concernés pour des demeurés.

    Nicolas Offenstadt Christian Rollat Donc vous considérez que la guerre était légitime, que les fusillés sont juste un abus dans une cause juste, que c'est simplement un excès des officiers ? Je vous laisse cette analyse.

     

    Christian Rollat Pas du tout la grande guerre a été déclaré dans la précipitation qui a envoyé des pauvres bougres se faire massacrer dès les premiers mois de la guerre alors que les officiers supérieurs désemparés en retard d'une guerre, ont cherché des boucs émissaires afin de se disculper aux yeux des parlementaires et ont réussi durant à peine deux mois à convaincre Joffre de sévir à outrance à pouvoir tenir des conseils de guerres spéciaux BIDONS une honte ! D'ailleurs combien d'officiers supérieurs dans ce contexte, ont été limogés et envoyés à Salonique cultivés leurs salades / donnez le chiffre ? Je le connais mais donnez-le vous-même..

    Eric Viot Je ne partage bien évidemment pas. C’est d’ailleurs ce que je vous avais dit lors de mon passage devant la commission, une salle à la mémoire des fusillés ce n’est pas ce que je souhaitais. Mon souhait c’est une réhabilitation avec attribution de la mention Mort pour la France et une inscription sur les monuments aux morts. Que vous ne soyez pas d’accord je l’admets mais je trouve déplacé ce sans queue ni tête. Je considère toujours qu’ils ont été victimes d’une injustice et la seule réparation est la réhabilitation et non une simple reconnaissance car aujourd’hui, malgré ce qui a été fait ceux sont toujours des condamnés. Je considère que la réhabilitation est au contraire plus forte que la reconnaissance. Pour terminer, c’est aussi ce que je vous avais, je souhaite une réhabilitation collective et non au cas par cas celle-ci étant impossible.


    Francis Descroizette
     Eric Viot Effectivement, la réhabilitation au cas par cas n'a aucun sens. Même la LDH nationale a abandonné l'expression dans son discours du 11/11/2017. Seule une réhabilitation collective des fusillés pour l'exemple aura un sens. L'érection d'un monument pour tous les fusilles pour l'exemple en 2018 à Chauny par la Libre Pensée sera un acte fort dans cette direction

    Christian Rollat Eric Viot Entièrement d'accord avec toi Eric ... Monsieur Offenstadt est un très bon orateur point barre et les propos qu'il tient selon son expression consacrée "ont ni queue ni tête". ... S'il veut que l'on cause des conseils de guerre spéciaux, des compositions des jurés, des codes de justice militaire injustement appliqués, des rapports de jugements antidatés, des témoins à décharges écartés, des journaux de marche de Régiments censurés, etc etc et tout simplement ses déclarations fracassantes aux Invalides, à Verdun, à Craonne, au regard de ce qu'il prescrit : la place que l'on doit à tous les fusillés à l'échelle nationale se traduira-t-elle pour lui à une reconnaissance officielle par l'ONAC aux familles et descendants des fusillés ? Il cherche quoi 

     

    Eric Viot Francis Descroizette Oui Francis j'ai souvent évoqué le sujet devant des personnes de la LDH en présentant mes travaux, la réhabilitation au cas par cas est impossible.

     

    Eric Viot Francis Descroizette Oui Francis j'ai souvent évoqué le sujet devant des personnes de la LDH en présentant mes travaux, la réhabilitation au cas par cas est impossible.

     

    Christian Rollat Eric Viot c'est pour une de ces raisons qu'Antoine Prost l'a proposé en connaissance de causes : dossiers incomplets, familles qui ne voulaient pas ré ouvrir les cicatrices, fusillés sans descendants, temps imparti pour la recherche et la procédure dépassant les 4 ans des commémorations, élections en 2016, etc... Ce sont des politiques !

     

    09:06:18 . 12 Déc 2017
    Admin · 963 vues · 1 commentaire

    Lien permanent vers l'article complet

    http://christianrollat.sosblog.fr/Premier-blog-b1/Christian-Rollat-vous-informe-sur-le-reponse-d-EMMANUEL-MACRON-faite-a-Eric-Viot-sur-le-sort-reserve-aux-fusilles-pour-l-exemple-b1-p588.htm

    Commentaires

    Commentaire de: arnoud [ Visiteur ]
    Monsieur Rollat

    Veuillez agréer mes excuses pour intervenir sur cette page avec un motif différent de celui que vous portez aux acteurs de la Grande Guerre.
    Simple amateur d'Histoire et d'Histoires,la famille Roussillon m'intéresse, celle qui vous a amené à écrire "L'Affaire Roussillon". A vrai dire, cette famille m'intéresse pour la passion qu'elle a eu pour la légende ou la personne de Marie Madeleine. La vie de ces seigneurs est très étonnante telle qu'elle a été rapportée. Il y aurait beaucoup à dire et surtout à débattre autour de ce qui a motivé de si hauts personnages.
    Je n'ai pas d'argent et ne peut pas lire votre livre ni aucun autre sauf ceux des bibliothèques ou sur internet et suis de culture orale plus qu'écrite, mon pays est le Morvan et le village où j'ai habité est Roussillon en Morvan, celui au collines nommées: "Robert, Guillaume, Le Mont du Mâçon, celui du Franc, de "La Loge". Quand il y a si vif intérêt pour des personnes telles que les FM, il y a chape sur l'histoire. J'en ai soulevé une qui m'a fait essayer d'interpréter un vieux document qui lierait Paray le Monial à Autun et sa cathédrale. J'attends l'heure utile pour en montrer le caractère irréfutable mais là n'est pas la question. Il y a deux jours, l'histoire de Girard de Roussillon résumée sur Wikipedia m'a fait bondir. Son lien familial avec Robert le Pieux surtout. Cette famille semblerait très attachée à l'histoire de cet ancêtre au moins par le fait du choix des prénoms et d'une femme pour ce qui regarde Girard. Cette lignée paraît aussi très entichée ou passionnée au point d'élever au moins une Basilique avec sa fortune. Au moins car ce n'est manifestement pas la seule marque de sa dévotion. Il y a plus encore à faire ressurgir du passé et je ne sais comment valoriser ce que j'ai découvert. Si vous avez une idée afin de sortir de la pauvreté, qui ne passe pas par l'écrit, merci de bien vouloir l'exprimer.

    C'est le conte et la transmission orale et moins l'écrit et le livre qui permettent ces découvertes. Le conte ou ce qui se dit de manière cachée dans les transmissions orales et se révèle par des codes très précis dans les textes les plus fidèles aux langues qui jusque là ont échappé à l'historien et aux passionnés d'Histoires, c'est à l'oralité la plus éloignée que je me fie lorsque celle-ci rejoint les premiers textes. Bulliot a procédé ainsi pour livrer Bibracte et redonner vie à une mémoire tirée au départ de contes locaux véhculées par des conteurs. Notre époque de media froid a besoin d'écrivains plus que jamais et de conteurs aussi. J'aimerais accéder l'original occitan de la légende de Girard de Roussillon et ne sais comment faire. Existerait-il une copie, une photo de 'original plus qu'une copie, quelque part sur internet? La demander à la BNF est à coup sûr sans possibilité de réponse car jusqu'ici, les gens pratiquant plus vlontiers le bâton scripteur se moquent de ma démarche d'abord inspirée plus que rationnelle pour trouver. C'est ainsi qu'il est permis de délivrer la pierre précieuse dans sa gangue, de casser aileurs une inscription dite latine et de la traduire en Irlandais oghamique sous les pieds d'un Christ à Mandorle du douzième siècle: Autun.
    Si vous répondez à ce courrier, sachez que tous mes courriers sont filtrés par des services au service de notables et de gens qui ne fontctionnent que pour les intérêts de leurs corporations ou appartenances. Les bourgeois et nobles, les gens de pouvoir rendent difficile ce type de recherche, intuitive ou inspirée, abracadabrantesque pour d'autres qui fait pourtant ses preuves.
    Merci
    Daniel
       20/07/2018 @ 11:57:51

    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)