Derniers commentaires

Solidaire ...

17/12/2016 @ 13:40:32
par D. LANVIN


...

12/10/2016 @ 13:40:15
par VIGIE


...

29/08/2016 @ 08:58:06
par Vigie


...

28/06/2016 @ 10:03:53
par VIGIE


...

21/06/2016 @ 17:48:11
par VIGIE


Calendrier

Août 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Mar 2017> >>
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

    Affichage des articles postés en: Août 2016

    Christian Rollat s'exprime: sur le sort des fusillés pour l'exemple de la Grande guerre ... Pendant combien de temps allons-nous supporter ce scandale d'Etat ?

    C'est fini les gâteries...Les fusillés pour l'Exemple en fait, vous vous êtes bien moqué de leurs familles... C'est lamentable d'être aussi menteur. Monsieur le Président de la République faut-il vous rafraîchir la mémoire dès la rentrée... Un peu de courage ne ferait pas de mal à un trouillard comme vous ! 
    Reprenons le journal Monde : "C'est une question politiquement sensible mais à laquelle vous vous étiez engagé dès la campagne présidentielle à faire du centenaire de la Grande Guerre un "événement majeur" de votre quinquennat, vous deviez répondre au cours des prochains mois (et années) au sort réserver aux quelque 740 soldats français fusillés entre 1914 et 1918 après avoir été condamnés par la justice militaire pour désertion, mutinerie, refus d'obéissance, espionnage ou crime de droit commun ? Faut-il les réhabiliter ? Et si oui, comment ?"
    Qu'a- t-il fait en réalité ? Du vent ET ENCORE DU VENT et Todeschini un lâche, pitre bon qu'à festoyer, générer de la fumée et interdire la chanson de CRAONNE... ;;. Et dire que certains croient encore à vos paroles ... C'est incroyable... peut-être mangent-ils au même râtelier... J'en ai la certitude pour quelques historiens (*) que j'ai eu du mal à cerner au départ... des boucs émissaires mis sur orbite par l'ELYSEE qui savent bien orienter les médias, les débats télévisés durant les commémorations et les journaux dans le sens qui les arrangent en fonction du paratonnerre socialiste et leur aura.
    (*) même des "grands "autoproclamés... si vous désirez des noms pas de problème 



    Réponse au commentaire: Nous on le sait on connaît la médiocrité pour ne pas dire autre chose de la personne, mais pour 12 % de rêveurs (profiteurs inclus) qui croit encore à ce genre d'individu, ils voient encore à qui ils ont à faire sur un sujet précis et douloureux qu'ils ignoraient peut-être... La cause de son attitude envers les non réhabilitations découle des "historiens" socialistes qui polluent et trahissent la vérité de peur de perdre leur crédit à l'antenne... Antoine PROST en tête de liste, lui qui a instruit et faussé les débats contre les réhabilitations à la demande de Hollande, lui qui aujourd'hui en plus s'acharne à modifier les programmes d'Histoire scolaires avec une petite main dénommée BELKACEM qu'il épaule comme sa petite fille (*) ... La fin de la récréation a sonné; il y a de quoi s'inquiéter car si Antoine Prost perd ses plumes, la relève est assurée ... à Paris nous en avons eu un échantillon à Verdun... 

    (*) si vous en doutez regardez les nouveaux ouvrages d'Histoire suggérés pour les classes de Terminales. 
    27 Aoû 2016
    Admin · 604 vues · 1 commentaire

    Chateauneuf d'Argoire Castrum novum de Dargoriâ interview et nouvelles inédites sur son histoire avec Christian Rollat sur Radio FM RCF Vendredi 19 août 12h 05 et reprogrammé le samedi 20 à 11h 30

    Ayant été contacté il  y a quelques temps par cette radio où j'avais déjà été interviewé ily a quelques années, je me suis prété aux traditionnelles "questions/réponses sur 1/2 heure... Autant dire que l'histoire de Sainte-croix en Jarez y est directement attachée et se retrouve en partie dans l'AFFAIRE ROUSSILLON dans la Tragédie Templière Tome 1 et  2. Si vous êtes intéressé par cette fabuleuse histoire, la légende de Béatrix et la saga  des  Roussillon ,  ne ratez pas l'émission avec Jean Claude Duverger. 

    Cherchez la station RCF Saint Etienne Puis écoutez l'émission L'HISTOIRE A L'OREILLE... de 12h 05 à 12h 35 mettez- là en favori avec votre ordinateur ...









    Interview réalisé dans le carde hors du commun du Mollard à Châteauneuf (42) qui touche Rive-de-Gier








    17 Aoû 2016

    La chanson de CRAONNE qui fait grincer des dents les Socialistes qui ont une nouvelle fois "fauté" grave dans la Somme aux commémorations

    Les voila les paroles qui dérangent et dont se souviendra Todeschini le béni oui oui du gouvernement 

    Alors la voilà la Chanson de Craonne, symbole de la révolte des « poilus » sacrifiés pour rien et osant le dire.

     

    La chanson de Craonne

     

    Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé

    On va reprendre les tranchées,

    Notre place est si utile

    Que sans nous on prend la pile

    Mais c'est bien fini, on en a assez

    Personne ne veut plus marcher

    Et le cœur bien gros, comm' dans un sanglot

    On dit adieu aux civ'lots

    Même sans tambours, même sans trompettes

    On s'en va là-haut en baissant la tête

     

    - Refrain :

    Adieu la vie, adieu l'amour,

    Adieu toutes les femmes

    C'est bien fini, c'est pour toujours

    De cette guerre infâme

    C'est à Craonne sur le plateau

    Qu'on doit laisser sa peau

    Car nous sommes tous condamnés

    C'est nous les sacrifiés

     

    Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance

    Pourtant on a l'espérance

    Que ce soir viendra la r'lève

    Que nous attendons sans trêve

    Soudain dans la nuit et le silence

    On voit quelqu'un qui s'avance

    C'est un officier de chasseurs à pied

    Qui vient pour nous remplacer

    Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe

    Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

     

    - Refrain -

     

    C'est malheureux d'voir sur les grands boulevards

    Tous ces gros qui font la foire

    Si pour eux la vie est rose

    Pour nous c'est pas la même chose

    Au lieu d'se cacher tous ces embusqués

    Feraient mieux d'monter aux tranchées

    Pour défendre leur bien, car nous n'avons rien

    Nous autres les pauv' purotins

    Tous les camarades sont enterrés là

    Pour défendr' les biens de ces messieurs là

     

    - Refrain :

    Ceux qu'ont le pognon, ceux-là reviendront

    Car c'est pour eux qu'on crève

    Mais c'est fini, car les trouffions

    Vont tous se mettre en grève

    Ce s'ra votre tour messieurs les gros

    De monter sur l'plateau

    Car si vous voulez faire la guerre

    Payez-la de votre peau

    05 Aoû 2016