Derniers commentaires

L'opération "Chemin ...

16/04/2017 @ 20:22:26
par Vigie


Solidaire ...

17/12/2016 @ 13:40:32
par D. LANVIN


...

12/10/2016 @ 13:40:15
par VIGIE


...

29/08/2016 @ 08:58:06
par Vigie


...

28/06/2016 @ 10:03:53
par VIGIE


Calendrier

Juillet 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Jun 2017> >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

    Affichage des articles postés en: Juillet 2016

    Todeschini le secrétaire d'Etat qui botte en touche et qui ne remplit pas sa mission... la preuve avec les fusillés pour l'exemple ou depuis sa nomination n'a pas bougé le petit doigt hormis pour prendre une fourchette et un couteau

    La mission d'un ministre normal...

    Il veille notamment à ce que la Nation exprime toute sa reconnaissance envers celles et ceux qui ont combattu pour elle, mais aussi à l’égard des victimes de guerre qui vivent parfois dans des conditions fragiles et précaires. Les actions conduites relèvent de laréparation, c’est-à-dire de l’amélioration des conditions de vie des personnes concernées, ainsi que de la reconnaissance, donc l’intégration pleine et entière de leur mémoire dans la mémoire nationale, mais aussi de la solidarité. Le Secrétariat d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire doit s’adapter aux évolutions qui concernent le monde combattant. En témoignent récemment l’entrée des harkis dans l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre mais aussi les soldats de retour d’opérations extérieures qui bénéficient depuis le 1eroctobre 2015 d’un assouplissement des critères d’obtention de la carte du combattant.

    Le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire est également responsable de la définition et de la mise en œuvre de la politique mémorielle en lien étroit avec l’ensemble des services de l’État, les collectivités territoriales et le monde associatif, notamment les associations d’anciens combattants et les fondations de mémoire. Cette politique mémorielle se traduit par l’hommage rendu au monde combattant d’hier et aujourd’hui ainsi que par la transmission de cette mémoire envers les nouvelles générations. Un soutien particulier est ainsi accordé aux projets pédagogiques promouvant les valeurs de la République, en particulier la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

    Cette politique mémorielle est complétée par des actions de préservation et de mise en valeur du patrimoine de pierre du ministère de la Défense, qui regroupe notamment plus d’un million de sépultures perpétuelles en France et à l’étranger ainsi que les Hauts lieux de la mémoire nationale. Le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire met en œuvre les mesures d’entretien, de rénovation et de valorisation culturelle et touristique de ces sites. Il soutient également le processus de structuration de la filière du tourisme de mémoire par le biais de conventions ou accords-cadres ainsi que l’octroi de financement à des projets structurants.

    17 Jul 2016

    TODESCHINI l'homme qui ment comme il respire ... Et si monsieur, vous savez bien qui a interdit la chanson de Craonne, c'est vous et si vous feignez de l'ignorer au poste que vous occupez, hormis cirer les pompes du Président quel rôle jouez-vous ?

    Lisez attentivement tous les commentaires... Ne l'écoutez pas car en plus il a le culot de resservir à la presse des arguments vieux de 4 ans façonnés par Flanby vis à vis des fusillés ! Mais vous PERSONNELLEMENT qu'avez-vous fait pour eux ? 
    On connait tous les PAUVRES arguments de Hollande et VOTRE position  monsieur Todeschini aussi qui avez voté contre dernièrement suite au rapport d'Antoine  Prost....
     Assez de balivernes monsieur le secrétaire d'Etat, vous continuez de creuser votre trou...et ce n'est pas la toute petite salle ouverte aux Invalides pour les Fusillés qui peut combler les tragédies vécues dans les familles dont vous n'avez que faire ... 
    Vous dites réouvrir les dossiers des fusillés, mais cette phrase est vieille comme Hérode, depuis 3 ans vous même avez-vous fait quelque chose à part prendre des kilos ? Vous n'avez pas compris que nous sommes déterminés, que les dossiers nous les connaissons aussi bien que vous même mieux, ne serait-ce que celui de Jean-Julien Chapelant que vous êtes censé avoir consulté. 

    Il n'y a rien à opposer pour sa réhabilitation, le faire exhumer et par là même  prouver son innocence... Si vous voulez savoir comment contactez moi. Je sais de quoi il en retourne et monsieur Serge BARCELLINI contrôleur général des armées et Président général du Souvenir Français peut vous éclairer. Il connait le dossier sur le bout des doigts ... Chapelant est au cimetière de Conchy-les Pots ..; le ministère de la Défense sait précisément où il repose... Chapelant disons-le a été assassiné oui par le lieutenant-colonel du 98ème qui n'était pas dans son état normal... 

    Qu'attendez-vous donc pour agir pour Chapelant si je reprends votre argumentaire rien ne s'y oppose et en plus, il a été reconnu "mort pour la France" par votre prédécesseur  et l'ONAC ! CHAPELANT EST LE CLOU DANS LA CHAUSSURE A HOLLANDE car son cas met par terre toute l'argumentation du PRESIDENT en matière de réhabilitation plausible... Combien de dossiers ont été examinés au cas par cas sous le quinquennat de François Hollande voilà la VERITE ! Total = 0

    Vous parlez de l'année prochaine, mais l'année prochaine vous ne serez plus là monsieur le ministre assis sur un siège éjectable   ! Pourquoi mentir comme vous le faites... Si comme le laisse croire le titre : Non je n'ai pas censuré la chanson de Craonne alors vous devez savoir qui l'a fait et sur l'ordre de qui mais surtout la VERITABLE RAISON que l'on connaît et que vous n'osez pas dévoiler !  

    Ne vous méprenez pas lorsque aussi vous induisez les gens en erreur en parlant des dossiers qui sont accessibles ... Quels dossiers ? Ceux des conseils de guerre spéciaux qui conduisaient à fusiller un homme en moins de 2 heures sans recours ... Les jugements de Cours où les témoins à décharge étaient systématiquement écartés exemple de Chapelant avec l'avocat général Mornet !  

    Monsieur Todeschini à vrai dire vous n'êtes plus crédible et Hollande vous rendrait service à vous remercier...Quand on met plus d'une semaine pour essayer enfin de se justifier ceci est un désaveu cinglant pour votre ministère... Vous avez été pris la main dans le pot de confiture ! Et puis question toute bête que je souhaite vous poser ! 


    la France était-elle obligée de programmer la cérémonie de Fricourt en même temps que celle des ANGLAIS prévue depuis des lustres ?  Comme qui dirait il y a un truc ou là encore vous allez répondre : je l'ignore !  

    En attendant lisez mon ouvrage et vous comprendrez pourquoi Todeschini ment, rabâche des inepties à la demande de François Hollande... Qu'il n'a pris aucune décision envers les fusillés pour l'Exemple en bref : qu'on la assez vu !



    Chapelant reconnue "Mort pour la France" est vraisemblablement enterré là alors monsieur Todeschini qu'attendez-vous pour lui donner la sépulture qu'il mérité avec le Souvenir Français ... C'est vrai qu'il vous est plus facile de cirer les pompes du Président ou d'aller faire la potiche chez Lucette... que d'aller s'incliner devant la stèle de Chapelant à Beuvraignes

     

    09 Jul 2016

    COMMEMORATION A FRICOURT avec TODESCHINI le censeur de la Chanson de Craonne ! Le scandale de trop ...Courrier Picard du 6 juillet 2016

    Ce secrétaire d'Etat, pour des raisons que seul lui connaît vraiment, avait interdit la Chanson de Craonne (1er couplet + refrain) qui devait être interprétée par une chorale locale.

    Il est vrai qu'à défaut d'arguments pertinents sur le sujet, la seule impression de puissance (taille 62 au moins) dégagée par le personnage vu de profil est tout un symbole !

    Monsieur Todeschini les Poilus "mort pour la France" et tous les autres qui ont combattu à en perdre la raison attendent que monsieur le Président Hollande est assez de courage de vous envoyer vous recueillir au nom du peuple Français devant la stèle élevée pour Jean-Julien Chapelant reconnu par l'ONAC et le Souvenir Français à Beuvraignes dans la Somme au Bois des Loges proche de PERONNE. Et là est le paradoxe, une des missions du Souvenir Français est justement d'honorer toutes les sépultures des "morts pour la France" et pour Chapelant enterré comme un chien à Conchy-les-Pots le secrétariat des anciens combattants ne l'ignore pas et fait profil bas.. Mieux monsieur Todeschini, vous avez eu pourtant entre les mains le livre dédié à Jean-Julien Chapelant qui était destiné au Président Hollande et que vous avez gardé sans rien dire... Ceci s'apparente à un vol. C'est vrai que chez les socialistes vous n'avez  pas d'état d'âme en la matière. Et il vous est plus facile actuellement de changer de position comme une girouette... La roue tourne ...Vous n'avez rien d'un socialiste monsieur, vous êtes un opportuniste POINT BARRE qui à cause du copinage se retrouve missionné ça et là...et dont la durée du mandat est compté... comme Louis XV (je ne vous compare pas à un roi loin de là).



    06 Jul 2016

    Le sous-marin Hollande a encore frappé ... pour faire plaisir à Angela, le bouffon Todeschini a sorti son 49-3.... De mieux en mieux

    Entièrement d'accord avec ton constat Daniel...

    D.L : Par rapport à la Chanson de Craonne "interdite" ce samedi dans la Somme, je vous invite à visualiser via Google en replay sur F R 3 Picardie J.T. 19-20, édition du 03.07.2016, à partir de 3 mn 30, le reportage existant, c'est édifiant.

    Vous trouverez aussi une page consacrée à ce sujet en recherchant : FRICOURT Chanson de Craonne interdite.

    Comme moi, vous déplorerez le manque de courage "politique" de nos décideurs sur ce sujet qui trouvent toujours un motif à présenter pour se défiler. Ce n'est pas le clan des siciliens mais le Banc d'Anguilles, bien que.....

    C.R:  Par contre Todeschini devrait faire un régime et courir à travers les tombes ...spécialité Hollandaise

    Les socialistes franchissent le Rubicon et affichent leur vraie nature de minoritaires comme fut la montée progressive du nazisme en Allemagne... A quand la nuit des Longs Couteaux entre eux en France ?


    La chorale de Poulainville devait exécuter deux chansons lors de la cérémonie au cimetière allemand de Fricourt. Roses of Picardy, chanson emblématique des Britanniques pour la Bataille de la Somme. Et la chanson de Craonne

    Cette dernière a été proposée par François Grandsir, le directeur de la chorale, tout en exposant les réserves probables liées à ses paroles. Il ne s'agit pas d'une chanson anodine. Elle est emblématique de la bataille du Chemin des Dames en 1917 et est connue pour se prononcer contre l'absurdité des combats. Comme l'atteste son refrain :

    "Adieu la vie, adieu l'amour,
    Adieu toutes les femmes
    C'est bien fini, c'est pour toujours
    De cette guerre infâme
    C'est à Craonne sur le plateau
    Qu'on doit laisser sa peau
    Car nous sommes tous condamnés
    Nous sommes les sacrifiés
    "

    Polémique autour de la chanson de Craonne

    Interviews : François Grandsir, directeur de la chorale de Poulainville. Reportage de Camille Di Crescenzo et Jean-Paul Delance.  -  France 3 Picardie

    La raison officielle : un manque de temps. La cérémonie aurait duré plus longuement que prévue, et il fallait que le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Jean-Marc Todeschini, soit reparti. Pour François Grandsir, directeur de la chorale de Poulainville, "il n'était pas à deux minutes près".

    Capture de l'e-mail informant François Grandsir de l'annulation de la chanson de Craonne lors de la cérémonie au cimetière allemand de Fricourt, le 1er juillet 1916. © France 3 Picardie

    Surtout, François Grandsir a en sa possession d'autres éléments attestant que cette annulation ne serait pas qu'une affaire de temps. La veille, il a reçu un e-mail indiquant que l'Etat français ne voulait pas que ce chant soit interprêté. Sans plus d'explications même si les soupçons se portent fortement sur la nature des paroles de la chanson.

    Jointe par téléphone ce dimanche matin, la préfecture de la Somme persiste : il n'y a pas eu de censure, mais il s'agit d'une question de temps. Affaire à suivre...

    Historique de la chanson de Craonne

    Cette chanson a été écrite avant la guerre. A l'origine, il s'agissait d'une valse populaire qui a connu un succès immédiat. Tout le monde connaît son air, jusque dans les champs de bataille.

    Elle apparaît transformée une première fois en 1915, après les offensives françaises répétées et meurtrières en Champagne et en Argonne. Les Poilus changent les paroles pour critiquer les conditions de combat.

    Elle devient célèbre en 1917 avec la bataille du Chemin des Dames. C'est là qu'elle devient la chanson de Craonne telle qu'on la connaît aujourd'hui. Pour rappel, Craonne est un village du Chemin des Dames, objet de combats très violents. La chanson est reprise par les soldats qui vont se mutiner. Elle sera dès lors interdite pendant le reste du conflit.

    Après guerre, la chanson accompagnera de nombreux mouvements révolutionnaires, les paroles changeant en fonction des circonstances.... 


    Bataille de la Somme : le chant de la discorde

    Une polémique enfle suite aux commémorations du centenaire de la Bataille de la Somme. La chanson de Craonne - qui dénonce l'absurdité des combats - était prévue pour la cérémonie au cimetière allemand de Fricourt. Puis annulée, officiellement pour manque de temps. Un email contredit cette version. Quand on est faux-cul c'est pour la vie !






    04 Jul 2016