Derniers commentaires

L'opération "Chemin ...

16/04/2017 @ 20:22:26
par Vigie


Solidaire ...

17/12/2016 @ 13:40:32
par D. LANVIN


...

12/10/2016 @ 13:40:15
par VIGIE


...

29/08/2016 @ 08:58:06
par Vigie


...

28/06/2016 @ 10:03:53
par VIGIE


Calendrier

Décembre 2015
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Oct 2017> >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

    Affichage des articles postés le: 01/01/2001

    La compagnie théâtrale au creux de l'OREILLE de la région Lyonnaise adapte un scénario de la Grande guerre avec Chapelant



    14 Oct 2017

    Christian Rollat avec ses amis ne pouvait laisser passer le 11 octobre l'assassinat d'un innocent par un officier pas dans son état normal en 1914



    A l'extrémité  à gauche monsieur Grimal maire de Crapeaumesnil, à sa gauche Michel Dufour; à l'extrémité à droite Daniel Lanvin, à sa droite Bernard Floret le  7/10/17.    


    Discours lu Samedi 7 octobre 2017 à Crapeaumesnil le 7 octobre par mon ami Bernard Floret à l’issue de deux cérémonies préalables qui se sont tenues préalablement à Beuvraignes dont une, devant la stèle de Jean-Julien Chapelant au Bois des Loges.

    Monsieur le maire de Crapeaumesnil (60), chers amis,

    « C’est toujours avec la même conviction que je vous remercie de perpétuer aujourd’hui  le souvenir de Jean-Julien Chapelant martyr de la Grande guerre.

    Monsieur le maire, entouré de mes fidèles amis Bernard, Daniel et Michel, j’ai tenu à saluer votre engagement dès la première heure le 21 mai  2011 autour du Poilu de l’aire patriotique de Crapeaumesnil ; là où fut érigée la première stèle en  mémoire du lieutenant Chapelant…

    Poursuivant à distance, si l’on peut dire, la démarche de réhabiliter l’honneur de cet homme, j’avais publié dès novembre 2009 ce martyr  des Cours martiales. Nos chemins devaient se croiser, il sera effectif  le matin du 11 octobre 2014 à Crapeaumesnil, à Beuvraignes l’après-midi, Chapelant étant reconnu  officiellement « Mort pour la France » ce jour-là, 100 ans après sa lâche exécution au Bois des Loges. Un site mémoriel qui mériterait d’être classé.

     


    Ci-dessus dépôt gerbe à Beuvraignes sur la stèle de Chapelant inaugurée en  2014

    Comme  vous, je continue le combat, à marteler sa réhabilitation comme pour 99% de fusillés pour l’exemple qui ont payé pour les carences des généraux et colonels limogés. Ce fait est désormais prouvé en 2017 …

    A l’aube de la dernière année de commémoration de la Grande guerre, de ces gâchis immondes de la jeunesse, la France reste la seule des grandes puissances européennes engagées dans ce conflit, à ne pas réhabiliter tous ses combattants.

    Gênant une hiérarchie désemparée, cet officier fut lâchement assassiné sans qu’aucun code militaire ne pût être prouvé, sans pouvoir s’exprimer. Chapelant est un symbole un autre Dreyfus, qui a réuni tous les critères pour être réhabilité comme les avait indiqué le professeur Antoine Prost aux Sénateurs en juin 2014 qui l’ont pas suivi.

    Chapelant n’a trahi personne, ni par désertion, ni par angoisse, ni par épuisement,  malgré les conditions extrêmes qui lui avaient été imposées en première ligne par son lieutenant-colonel… Comme je l’ai démontré dans « l’Affaire Chapelant », il a servi de fusible …

    Je souhaite que son cas débouche, selon la même résolution qu’Alfred Dreyfus a vécue, que son corps enfin identifié rejoigne son caveau familial à Ampuis (69). A nous le souvenir oui, mais à lui l’immortalité.

    Christian Rollat

    Ci-dessous le cimetière de Conchy-les-Pots (60) proche de Beuvraignes (80) 

    Chapelant reconnu Mort pour la France officiellement par l'ONAC  serait encore enterré là selon les textes... dans l'angle comme un chien, comme les fusillés pour l'exemple dans un angle au fond d'un cimetière  alors qu'il devrait être honoré, même d'être rapatrié dans le caveau de famille à AMPUIS si cette dernière est d'accord. 

    D'ici quelques jours je vous livrerai quelques nouvelles informations pour le moins étranges...au regard de l'ouvrage En avant capitaine Lemöel  qui de vous à moi d'ailleurs n'a jamais été nommé Capitaine de son vivant ! Encore une affabulation pour se mettre en exergue et diminué le rôle de Chapelant, lui qui en a fait un peu trop lors du procès de Chapelant expédié en quelques heures alors que Chapelant gisait sur son brancard... On regardera à la loupe les témoignages à charge produits par Didier  sous la menace...

    (*) je suis à la disposition de quiconque qui aurait besoin  d'une information complémentaire, sachant que vous avez en préalable la possibilité de vous procurer mon ouvrage 


    A St-Etienne Librairie de Paris, au Forum; à Givors Cultura, à St-Chamond Librairie Plaisance, à Leclerc; à Pélussin au siège du Parc du Pilat, à Ampuis magasin de Presse sur la RN 86; à Salaise sur Sanne Librairie Vermeille galerie marchande hypermarché Casino, à Roussillon Maison de la Presse, Cultura Venette/Compiègne dans l'Oise , à Aigues-Mortes maisons de la Presse place St-Louis et avenue Frédéric Mistral, au Grau-du-Roi Presse du Petit Moussaillons à côté de Super U, à la Maisons Méditerranéenne des Vins route de l'Espiguette... Et auprès de moi bien entendu en envoyant un mail à [email protected] (frais de port remise 50%° le livre pèse 700 gr).

    11 Oct 2017

    Christian Rollat vous donne les News du Salon du livre de St-Etienne 2016/2017



    Publié le samedi 07 octobre 2017 à 19h54

    Anny Duperey ne décolère pas. Le 5 octobre dernier, Envoyé Spécial, sur France 2, diffusait un reportage, "Fiasco sur ordonnance", revenant sur l'affaire du Levothyrox, un médicament pour lutter contre la thyroïde dont la dernière formule provoquerait des effets secondaires douloureux.

     

    Touchée depuis 12 ans par des problèmes de thyroïde, la célèbre comédienne avait été sollicitée par la présentatrice Elise Lucet pour participer à l'émission. Un choix que regrette aujourd'hui l'héroïne d'Une famille formidable.

    Dans une lettre ouverte à la journaliste du service public, publiée ce vendredi sur le compte facebook d'Eva Darlan, dont l'intéressée a confirmé au Huffington Post en être l'auteure, Anny Duperey reproche un traitement du sujet trop favorable, selon elle, au ministère de la Santé. L'actrice condamne également le peu de considération accordée aux victimes et l'approche de l'enquête qui ne poserait pas "la question cruciale des effets secondaires" et ne chercherait pas à connaître la composition de la nouvelle version du Levothyrox. Une attaque à laquelle Elise Lucet n'a pour l'instant pas répondu

    Je l'ai rencontré voici 1 an exactement au salon du livre à Saint-Etienne et c'est vrai qu'elle est droite dans ses bottes et sincère... Une artiste qui ne s'en laisse pas compter.

    08 Oct 2017

    Christian Rollat, comme ses amis Daniel Lanvin, Bernard Floret, Michel Dufour, Eric Viot, Jean-Claude Flament et des milliers d'autres poursuit son engagement en 2017 envers le sort honteux réservé aux fusillés pour l'exemple

    Non Chapelant ne sera pas mort pour rien ... 

    Notre combat continue ! Il est regrettable  de penser que bons nombres de Français n'ont pas encore compris le véritable dilemme vécus par ces hommes qui à 99% ne furent pas des lâches mais les victimes lâchement exécutés par des officiers qui ne voulaient pas entacher leur honneur, que soit mis au grand jour leur incompétence notoire à conduire souvent leur régiment à l'abattoir. Les familles des fusillés pour l'exemple ont vécu l'enfer, les veuves, leurs enfants et même les petits-enfants ... 
    Aujourd'hui que la vérité éclate, qu'il est de plus en plus évident que les Poilus eux-même ont été manipulés (*), je l'affirme haut et fort dans "L'affaire Chapelant l'autre Vérité" je souhaite que le Souvenir Français en fasse de même... 
    Comme toutes les autres nations qui ont participé à la Grande guerre et tire un trait sur ce passé douloureux... J'espère que notre "jeune" Président qui ne semble pas connaître l'Histoire des grandes batailles en fasse un point d'honneur. Si une personne souhaite poursuivre ce dialogue contactez-moi en MP. Merci. L'iniquité a assez durée... 
    Je persiste et je signe (*) Lisez Le Feu d'Henri Barbusse et vous comprendrez mon commentaire. Lisez "La censure pendant la guerre" de Berger & Allard; lisez "Les crimes des conseils de guerre de R.G Réau; lisez "L'oreille fendue les Généraux limogés pendant la guerre" de Paul Allard, lisez "Images secrètes de la Guerre" 200 photographies censurées en France de Paul Allard; lisez "Images secrètes Allemandes de la guerre 200 photographies censurées en Allemagne recueillies et commentées par Frédéric Drach.. Mon mail pour toute question ou achat de mon ouvrage  [email protected] 
    29 Sep 2017

    On s'en doutait mais Hollande est resté fidèle à ses convictions de parjure au Chemin des Dames le 16 avril on ne va pas t'oublier dimanche prochain


    Nous sommes des milliers à le penser, sachant qu'en plus il avait amené ses deux phénomènes avec lui qui sont contre les réhabilitations sans savoir pourquoi ! La présence de Lionel Jospin laissait espérer que notre parjure finirait son mandat en ayant du courage... Même Jean Yves Le Naour y croyait.qui lui, a très bien assuré et commenté... Je ne parle d'Offenstadt qui était là les mains dans le dos et dans les poches pour faire le buzz..... Reste que Noël Genteur a été fidèle à ses convictions et c'est tout à son honneur d'avoir exigé de faire chanter la Chanson de Craonne à ses invités que ça plaise ou non à Todeschini et le Driant qui a CRAONNE ont tiré une tronche de 100 pieds de long. l'un et l'autre n'étaient pas invités à Craonne... Je ne peux en dire plus. Pour faire un discours aussi creux dont on connaissait déjà la rengaine depuis 3 ans Hollande aurait pu rester à Paris.
    17 Avr 2017

    1, 2, 3 ... 38 ... 75  Page suivante